Dimanche 21 juillet 2024

Mise à l’eau du nouveau navire Belgica

Le futur navire de recherche belge Belgica était mis à l’eau pour la première fois le 11 février dernier dans le chantier naval de Freire à Vigo en Espagne. La livraison du navire aura lieu à Zeebruges au cours du dernier trimestre 2020.

Une étape importante après la pose de la quille, l'équivalent de la pose de la première pierre d'un bâtiment, il y a un peu moins d'un an. Le navire est actuellement en cours de finition. Il sera doté de tout le matériel et de l'équipement nécessaires avant d’être officiellement mis en service. Le prix de revient de ce projet s'élevant à quelque 54 millions d'euros. Après 28 mois de conception et de construction, le navire de recherche Belgica, d’une longueur de 70 mètres est mis à l'eau.

Ce new Belgica sera désormais équipé d'un matériel scientifique de pointe qui permettra, entre autres, de prélever des échantillons à des profondeurs pouvant atteindre les 5 000 mètres. Ce navire sera également silencieux (important pour la recherche halieutique, notamment) et doté d'un léger renforcement contre la glace afin de pouvoir mener des recherches dans les zones arctiques pendant l'été.

Bien que la mer du Nord restera sa principale zone de prospection, sa recherche s'étendra plus loin que l'actuel RV Belgica. À savoir : vers le nord jusqu'au-dessus du cercle arctique, vers le sud en incluant la Méditerranée et la mer Noire et vers l'ouest jusqu'à l'océan Atlantique. Le navire aura une autonomie de 30 jours et effectuera jusqu'à 300 jours de recherche en mer chaque année.

Le projet New RV a pu voir le jour grâce à la collaboration entre l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique (IRSNB), le ministère de la Défense et la Politique scientifique fédérale (BELSPO). Grâce à cette nouvelle version du RV Belgica et au cadre européen, la Belgique reste à la pointe des sciences et des technologies liées à la mer.

Source : mil.be

Reportage photos