Dimanche 21 juillet 2024

Conflit russo-ukrainien : La Belgique va déployer 300 militaires en Roumanie

300 soldats belges seront déployés en Roumanie, sous commandement d’un bataillon français. La France a de son côté annoncé l’envoi de 500 militaires, avec des véhicules blindés et des engins de combat. Ensemble, ils mèneront une mission de protection et de dissuasion dans le cadre de la vigilance accrue de l'OTAN.  

Photo : Marc Smits

Ce déploiement fait suite, pour la première fois dans l'Histoire, à l'activation par le SACEUR** (Supreme Allied Commander Europe) de la NRF (NATO Response Force).

Chaque année, la Défense met à la disposition de l'OTAN des capacités terrestres, aériennes et maritimes. Pour cette année, un total de 500 militaires seront ainsi mis à disposition dans le cadre de la VJTF (Very High Readiness Joint Task Force), fer de lance de la NRF. Parmi eux, 300 soldats de la Composante Terre, un détachement d’avions de chasse F-16 et un navire de la Marine. Dans un premier temps, l’OTAN a décidé d'activer la partie terrestre des capacités belges. Ces soldats appartiennent principalement du 1/3 Bataillon de Lanciers situé à Marche-en-Famenne (province de Luxembourg).

Photo : Marc Smits

Rappelons également que la Belgique est déjà active sur le flanc oriental de l'Alliance atlantique avec quatre F-16 belges et une cinquantaine de militaires déployés en Estonie, depuis fin 2021, pour contribuer à la protection aérienne des pays baltes.

MS

** Le commandant suprême des forces alliées en Europe (SACEUR), qui est l’un des deux commandants stratégiques de l’OTAN, dirige le Commandement allié Opérations (ACO). Il est responsable devant le Comité militaire, l’instance militaire suprême de l’OTAN, de la conduite de l’ensemble des opérations militaires de l’Alliance.